François Crépeau, professeur de droit, nommé à l’Ordre national du Québec 

Le défenseur des droits de la personne est l’un des huit mcgillois à recevoir la plus haute distinction du Québec à l’Assemblée nationale mercredi 

Le professeur de droit François Crépeau, l’un des plus grands experts mondiaux dans le domaine des droits internationaux de la personne, du droit des réfugiés et de la mondialisation, a été nommé officier de l’Ordre national du Québec. Il recevra sa médaille des mains du premier ministre François Legault lors d’une cérémonie à l’Assemblée nationale mercredi. 

En plus de Crepeau, l’Ordre reconnaîtra sept autres personnes liées à McGill : 

  • Michel Chrétien, diplômé (MSc’62) 
  • Alain G. Gagnon, ancien professeur de sciences politiques de McGill 
  • James A. O’Reilly, diplômé (BCL’63) 
  • Marc Parent, membre du conseil d’administration de la Fondation du Centre universitaire de santé McGill (CUSM) 
  • Caroline Quach-Thanh, diplômée (MSc’03) et ancienne directrice médicale du CUSM 
  • Francine Saillant, diplômée (PhD’87) 
  • Sid Stevens, docteur honoris causa en droit ’02. 

Une carrière distinguée 

François CrépeauOwen Egan

Crépeau est titulaire de la Chaire Hans et Tamar Oppenheimer en droit international public depuis 2008, à la Faculté de droit de l’Université McGill. Il a aussi dirigé le Centre sur les droits de la personne et le pluralisme juridique de McGill entre 2015 et 2020. 

François Crépeau est Officier de l’Ordre du Canada (2017), membre de la Société royale du Canada (2012), Fellow de la Fondation Pierre Elliott Trudeau (2008-2011). Il a reçu un Doctorat Honoris Causa de l’Université de Clermont-Auvergne (2018) et il est un avocat émérite du Barreau du Québec (2013). 

Au cours de sa carrière, le professeur Crépeau a prononcé de nombreuses conférences, publié de nombreux articles scientifiques, et écrit, dirigé ou codirigé une dizaine de livres. 

De 2011 à 2017, il a été le Rapporteur spécial des Nations Unies sur les droits humains des migrants. À ce titre, il a effectué des visites officielles en Albanie, en Tunisie, en Turquie, en Italie, en Grèce, au Qatar, au Sri Lanka, à Malte, dans les institutions européennes de Bruxelles et de Vienne, en Angola, en Australie et à Nauru. Il a également publié plusieurs rapports thématiques sur la détention des migrants, la protection des droits des migrants aux frontières extérieures de l’Union européenne, le changement climatique et la migration, la gouvernance mondiale des migrations, les accords de commerce et la migration, les modes de recrutement des travailleurs migrants, et l’exploitation au travail des migrants. De 2014 à 2015, il a été président du Comité de coordination des procédures des droits de l’homme des Nations Unies. 

L’Ordre national du Québec a été créé en 1984 pour rendre hommage aux personnes d’exception qui, par leurs réalisations, leurs valeurs et leurs idéaux, ont marqué l’évolution et le rayonnement du Québec. Il s’agit de la plus haute distinction décernée par le gouvernement du Québec. 

guest

To encourage thoughtful and respectful conversations, comments appear with first and last names (no pseudonyms) and may be published in whole or in part, at the discretion of the Reporter. Please be constructive and respectful; all comments are moderated according to the Reporter’s guidelines. We reserve the right to close comments on individual stories. Please note that the University does not endorse the opinions expressed in comments.

0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments