Principal Suzanne Fortier on learning, small pleasures and rainbows in windows

"I know that we can count on the resilience and resourcefulness of the McGill community through this transition"

The following is a message sent to the McGill community on April 1, by Suzanne Fortier, Principal and Vice-Chancellor and McCall MacBain Professor

La version française suit.

Dear members of the McGill Community,

I have always believed that the thirst for learning is an essential part of humanity – it feeds our soul, stimulates our mind, and opens our heart. We have certainly learned a lot in the last few weeks as we entered the world of pandemics, a world that was unknown for most of us. Through these trying times, it has been a relief for us at McGill to be able to return to our planned learning objectives on March 30, and to harness the power of technology to deliver the programs remotely.

Chris Buddle, our Associate Provost (Teaching and Academic Programs), was pleased to see how quickly our community adapted to this new model for learning:

“I’ve seen so many of you deftly learn new tools, develop creative solutions for continuing to support student learning, share expertise within and across departments and Faculties, and champion equity for students through flexibility and compassion.”

We are all learning about students’ experiences as we continue to adapt to this reality. We can certainly expect some bumps along the road, but I know that we can count on the resilience and resourcefulness of the McGill community through this transition. I want to take this opportunity to thank our academic personnel and administrative and support staff who have been working tirelessly to ensure that our operations and initiatives continue to move forward in these trying circumstances.

It has also been a time to gain appreciation for the small pleasures in life. Among them, for me, is the opportunity I have had these past many years to walk through the Roddick Gates and be energized by the dynamic environment of our University. Like you, I will especially miss walking through the Gates at Convocation time.

I know that many of you were looking forward to your Convocation celebrations. I want to assure you that we are working hard to find alternative ways to recognize the culmination of your efforts. A working group has been formed and has already begun examining how we can properly honour our graduating students and award winners.

In the last week, you may have seen rainbows appearing in windows, framed, in Quebec, by the sentence “Ça va bien aller.” It has become the symbol of strength and solidarity around the world, reminding us that we are all in this together, and that with each one of us keeping a spirit of generosity and kindness, everything will be alright in the end.

Finally, in this spirit, we have seen an outpouring of generosity from alumni and friends from around the world who have contributed to the Student Emergency Support Fund. If you are a student experiencing urgent and immediate financial concerns, there are resources available through Scholarships and Student Aid.

Together, we will get through this.

Sincerely,

Suzanne Fortier

Principal and Vice-Chancellor
McCall MacBain Professor

_____________________________________

Chers membres de la communauté mcgilloise,

J’ai toujours été convaincue que notre soif d’apprendre constituait une partie essentielle de notre humanité – elle nourrit notre âme, stimule notre esprit et ouvre notre cœur. Nous avons certes beaucoup appris au cours des dernières semaines face à un monde transformé par la pandémie, une réalité que la majorité d’entre nous n’ont jamais connue. Dans ce contexte difficile, la reprise de nos activités d’enseignement, le 30 mars, et notre capacité à bien utiliser la technologie pour poursuivre notre mission à distance ont eu l’effet d’un baume pour nous tous à McGill.

Chris Buddle, notre vice-principal exécutif adjoint (enseignement et programmes d’études), a été ravi de constater la vitesse à laquelle nous nous sommes adaptés à ce nouveau mode d’enseignement.

« Je vous ai vu découvrir de nouveaux outils, trouver des façons créatives de soutenir l’apprentissage des étudiants, partager des connaissances au sein de vos équipes et entre départements et facultés, et faire preuve de souplesse et de compassion par souci d’équité envers les étudiants. »

Nous en apprenons tous sur l’expérience des étudiants dans cette nouvelle réalité. Il faut s’attendre à quelques accrocs en cours de route, mais je sais que nous pouvons compter sur la résilience et la débrouillardise des McGillois pendant cette transition. Je tiens à remercier les membres du personnel enseignant, administratif et de soutien qui travaillent sans relâche afin d’assurer le bon fonctionnement de l’Université dans ces circonstances éprouvantes.

Les circonstances nous font également prendre conscience de l’importance des petits plaisirs de la vie. Pour ma part, je pense notamment à la chance que j’ai depuis plusieurs années de pouvoir franchir le portail Roddick et me laisser énergiser par le dynamisme de notre Université. Comme vous, le moment où nous passons habituellement par le portail lors de la collation des grades me manquera tout particulièrement.

Je sais que beaucoup d’entre vous attendaient avec impatience les célébrations entourant la collation des grades. Je tiens à vous assurer que nous cherchons activement des façons de souligner votre réussite et de rendre hommage comme il se doit à nos finissants et aux lauréats de prix. Un groupe de travail s’est déjà attelé à la tâche.

Au cours de la dernière semaine, vous avez peut-être vu des arcs-en-ciel apparaître dans les fenêtres. L’arc-en-ciel, accompagné de la phrase « Ça va bien aller » au Québec, est devenu symbole de force et de solidarité partout dans le monde. Il nous rappelle que « nous sommes tous dans le même bateau » et que grâce à la générosité et à la bienveillance de chacun, ce bateau arrivera à bon port.

Finalement, nous avons été témoins d’un incroyable élan de générosité de la part de diplômés et d’amis de partout qui ont contribué au Fonds d’aide d’urgence aux étudiants. Si vous êtes un étudiant et que vous avez besoin d’une aide financière immédiate, vous avez accès à cette ressource par l’intermédiaire du Bureau des bourses et de l’aide financière aux étudiants.

Ensemble, nous surmonterons cette épreuve.

Sincères salutations,

Suzanne Fortier

Principale et vice-chancelière
Professeure McCall MacBain