Les bourses McCall MacBain dévoilent 50 finalistes

Cinq étudiants de McGill sont parmi les finalistes pour une place dans la cohorte inaugurale du tout premier programme complet canadien de bourses de leadership au niveau de la maîtrise.

Cinquante étudiant·e·s de partout au pays, y compris cinq étudiant·e·s de l’Université McGill, ont été nommés finalistes pour les bourses McCall MacBain, le tout premier programme de bourses de leadership complet du Canada au niveau de la maîtrise. La bourse permet aux étudiant·e·s de faire une maîtrise ou de suivre un programme professionnel de premier cycle à l’Université McGill, en bénéficiant des relations de mentorat et de la participation à un programme intensif de développement du leadership. 

Les premier·ère·s finalistes, qui viennent de 28 universités canadiennes, ont contribué à la vie de leur campus ou de leur communauté de diverses façons : création de groupes de lutte contre le réchauffement climatique, direction de journaux étudiants, bénévolat dans le cadre de projets de robotique et d’intelligence artificielle, initiatives de lutte contre le racisme, aide aux membres vulnérables de la communauté, sans compter les projets en santé publique, éducation et collecte de données en relation avec la pandémie de COVID-19.   

Les finalistes ont été choisis en fonction de leur personnalité, de leur engagement, de leur potentiel de leader, de leur esprit d’entreprise et de leurs résultats scolaires et de leur curiosité intellectuelle. 

« Il n’y a pas de portrait type du boursier ou de la boursière McCall MacBain », observe Natasha Sawh, doyenne du programme de bourses McCall MacBain. « Nous sommes à la recherche d’étudiant·e·s de tous horizons, qui ont une ferme volonté d’apprendre, de faire bouger les choses et d’améliorer la vie des gens, à travers leurs études et leur action bénévole. »  

Rencontrez les finalistes de McGill 

Trois étudiants actuels de McGill, et deux diplômées récentes, figurent parmi les 50 finalistes :  

  • Étudiant en alternance travail-études en génie des matériaux à l’Université McGill, Sinan Abi Farraj (B. Ing., 2021) est aussi gestionnaire des activités d’un service de tutorat par les pairs de sa faculté. Depuis deux ans, il contribue d’ailleurs au développement de ce service en accentuant sa visibilité auprès des étudiant·e·s et en proposant des tutoriels collectifs hebdomadaires. Sinan a également participé à l’organisation des élections étudiantes et à la gestion d’un club de technologie spatiale, en plus d’enseigner à des réfugiés au Liban, le tout bénévolement. Cette année, il a aidé une organisation de défense de l’environnement à imaginer un procédé de recyclage des textiles. Il souhaite faire une maîtrise en génie chimique ou génie des matériaux à McGill. 
  • Somaya Amiri (B. A., 2020) a entrepris ses études universitaires après quelques années seulement d’éducation en milieu structuré. L’expérience l’a incitée à créer un groupe d’aide pour d’autres étudiant·e·s immigrants et réfugiés à l’Université McGill. Elle a été bénévole pour le programme comparatif des systèmes de santé de McGill pendant quatre ans, au cours desquels elle a organisé un congrès sur la santé des femmes qui a réuni 150 personnes.  Somaya a obtenu un baccalauréat ès arts (sciences politiques) à l’Université McGill comme boursière Loran. Elle travaille actuellement comme stagiaire parlementaire et compte étudier le droit à l’Université McGill. 
  • Ayant fait l’expérience de la guerre et de pertes, Mustafa Fakih (B. Ing., 2021) a choisi une carrière en santé pour aider la communauté. Depuis 2017, il est premier répondant bénévole pour l’Ambulance Saint-Jean. Il a siégé à plusieurs associations étudiantes de l’Université McGill et au conseil d’administration de l’Association étudiante de l’Université McGill (AEUM). Il dirige actuellement l’association des étudiant·e·s musulmans. Étudiant en bio-ingénierie à l’Université McGill, Mustafa a contribué à la formation d’une équipe de biodesign et enseigné la conception assistée par ordinateur aux membres de son équipe. Il vise maintenant un grade en médecine ou en ingénierie.  
  • Janson Kappen (B. Sc., 2021) est codirecteur du club Montreal Beyond Me, qui jumelle plus de 50 mentors bénévoles à des enfants ayant des besoins particuliers. Il a récemment achevé 700 heures de formation pour devenir préposé aux bénéficiaires dans un établissement de soins de longue durée pour personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer. Janson a été membre de l’équipe d’aviron novice de l’Université McGill. Il terminera bientôt un baccalauréat en sciences (pharmacologie) à l’Université McGill, où il souhaite faire ensuite des études en neurosciences, en pharmacologie ou en médecine. 
  • Zeytouna Suleiman (B. Trav. soc., 2020). participe activement aux activités de l’Association des étudiant·e·s musulmans de l’Université McGill depuis plusieurs années et y est devenue récemment vice-présidente des affaires internes. De plus, elle a été coprésidente du comité de l’équité de l’AEUM. Elle travaille à temps partiel pour un centre local de ressources pour les femmes et un centre d’aide aux victimes de violence conjugale. Récemment, elle a créé une entreprise qui conçoit des outils d’aiguillage des clients, destinés aux travailleur·se·s sociaux et aux travailleur·se·s de la santé. Ayant acquis de l’expérience professionnelle dans un centre d’information juridique et dans un service de protection de la jeunesse, elle espère être admise au programme de droit (Juris doctor) l’an prochain pour répondre aux besoins des membres vulnérables de la communauté. 

Le processus d’entrevue  

Plus de 735 candidat·e·s ont postulé pour une bourse McCall MacBain, et 140 ont participé à des entrevues régionales avec des leaders de leurs régions, ce qui a mené à la sélection de 50 finalistes en novembre dernier. Jusqu’à 20 boursières et boursiers McCall MacBain seront choisis à la suite des entrevues finales, qui se tiendront les 11, 12 et 13 mars 2021.  

Le processus d’entrevue comporte des conversations avec un groupe diversifié de leaders de partout au pays, incluant des diplômé·e·s de l’Université McGill. 

Marcia Moffat (B. Sc. 1991), coprésidente de la campagne Forgé par McGill et membre du comité d’entrevues régionales de novembre dernier, décrit les entrevues comme une occasion de réflexion personnelle globale. « Les étudiant·e·s ont la chance de parler de leur personne tout entière plutôt que d’essayer de trouver des liens entre leurs expériences et un poste ou un rôle en particulier. En tant que membres du comité d’entrevues, nous recherchons du courage, de l’intégrité et un potentiel de leadership en nous intéressant aux différents parcours des candidat·e·s. Pour ce faire, nous écoutons ce que les étudiant·e·s ont à dire sur leur cheminement et leurs ambitions. » 

Plusieurs dizaines de diplômé·e·s de l’Université McGill se sont porté·e·s volontaires pour faire partie du comité d’entrevues régionales. Parmi ces personnes, citons Ram Panda (M. Ing. 1971, MBA 1977), président du Conseil des gouverneurs de McGill; Omar Masood (B. Ing. 2008), président de la Calgary Alumni Association; et Inez Jabalpurwala (B. A. 1989, M. A. 1991, MBA 2001), ex-présidente de l’Association des diplômés de l’Université McGill, entre autres. 

En plus de concourir pour la bourse intégrale, les finalistes sont admissibles à une bourse de finaliste de 10 000 $ applicable à des études de deuxième cycle à l’Université McGill. 

Cette année, le programme de bourses McCall MacBain a décerné 28 bourses de 5 000 $ chacune à des étudiant·e·s prometteurs, qui se sont distingués pendant les entrevues régionales. Trois étudiant·e·s de McGill figurent parmi les récipiendaires de ces bourses régionales. 

Toutes ces bourses sont le fruit d’un don inédit de 200 millions $ canadiens, fait en 2019 par John et Marcy McCall MacBain. Il s’agissait à cette date du don ponctuel le plus considérable de l’histoire au Canada.  

Le programme de bourses McCall MacBain connaitra une croissance internationale au cours de la prochaine décennie. D’ici 2030, près de 300 étudiant·e·s seront récipiendaires des bourses McCall MacBain. 

 

guest

To encourage thoughtful and respectful conversations, comments appear with first and last names (no pseudonyms) and may be published in whole or in part, at the discretion of the Reporter. Please be constructive and respectful; all comments are moderated according to the Reporter’s guidelines. We reserve the right to close comments on individual stories. Please note that the University does not endorse the opinions expressed in comments.

0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments