Votre patron est introverti? Bonne nouvelle!

De 25 à 30 pour cent des hauts dirigeants d’organisations sont introvertis, indique Karl Moore, de la Faculté de gestion Desautels de McGill. Et ceux qui ne le sont pas devraient s’inspirer des qualités de ces derniers, ajoute-t-il.
Karl Moore / Photo : Claudio Calligaris
Karl Moore / Photo : Claudio Calligaris

Par Julie Fortier

Si vous avez toujours pensé que les personnes extraverties font de meilleurs dirigeants, détrompez-vous. De 25 à 30 pour cent des hauts dirigeants d’organisations sont introvertis, indique Karl Moore, de la Faculté de gestion Desautels de McGill. Et ceux qui ne le sont pas devraient s’inspirer des qualités de ces derniers, ajoute-t-il. McGill dans la ville s’est entretenu avec le professeur Moore, qui travaille actuellement à la rédaction d’un livre sur le sujet.

Pour les besoins de ce livre, vous avez interviewé de nombreux gestionnaires : des introvertis et leurs patrons. Quelles conclusions tirez-vous de ces entretiens? 

Les introvertis écoutent davantage. Et puisqu’ils prennent généralement plus de temps pour réfléchir avant d’exprimer leurs idées ou leurs opinions, ils ont tendance à les exprimer clairement et de façon articulée.

Un haut dirigeant d’entreprise que j’ai invité récemment à s’adresser à mes étudiants dans le cadre d’un de mes cours expliquait qu’étant introverti, il se sent parfois obligé d’adopter une attitude d’extraverti. Je crois que l’inverse est tout aussi utile. Les entretiens que j’ai réalisés m’ont amené à me demander : moi qui suis extraverti, comment puis-je appliquer dans mon quotidien les forces des introvertis?

Vous avez aussi déjà parlé de l’importance d’écouter particulièrement les jeunes. Pouvez-vous nous en dire plus?

Oui, je dis souvent que depuis dix ans, ce sont les introvertis, les femmes et les enfants du millénaire (nés entre le début des années 1980 et le début des années 2000, aussi appelés de la « génération Y ») qui m’ont appris le plus de choses au sujet du leadership. Lorsque j’étais étudiant, les relations de mentorat étaient presque uniquement à sens unique, de l’aîné vers le plus jeune. Aujourd’hui, je dirais qu’un quart du mentorat s’effectue en sens opposé. J’apprends beaucoup des étudiants qui travaillent pour moi, sur les médias sociaux, par exemple, mais de façon plus générale, sur le monde d’aujourd’hui et son fonctionnement. Bon nombre de choses que j’ai apprises lorsque j’étais plus jeune ne sont tout simplement plus valables aujourd’hui. Lorsqu’ils vieillissent, les dirigeants doivent être prêts à accepter de jeter à la poubelle ce qu’ils ont appris au sujet du leadership et de la stratégie.

Pour réussir, il faut donc s’assurer d’avoir une diversité au niveau de ses employés. 

Oui, une organisation a besoin d’extravertis et d’introvertis, de jeunes et de plus vieux, car l’innovation et l’adoption de nouvelles façons de faire sont de plus en plus essentielles dans le monde d’aujourd’hui, et celles-ci trouvent un terreau fertile au sein d’environnements hétérogènes.

________________________________________________

Karl Moore a interviewé au fil des ans une multitude de hauts dirigeants des secteurs privé et public, ainsi que d’autres personnalités, pour sa série d’entretiens Talking Management, qui paraît dans le quotidien The Globe and Mail. La série comprend également des capsules vidéo.

Pour lire d’autres articles du numéro de janviercliquez ici

 

Comments on “Votre patron est introverti? Bonne nouvelle!”

  • Bonjour,
    Article très intéressant qui montre les qualités des introvertis, qualités d’écoute, de réflexion… on ne les entend pas souvent, mais lorsqu’ils parlent c’est souvent après mûre réflexion. Il faut favoriser la diversité, et créer des environnements professionnels propices à l’épanouissement et à la performance des introvertis.
    Je serai curieux de lire le livre de Mr Moore lorsqu’il sortira… Pour quand est-ce prévu ? Le sujet sera-t-il spécifiquement sur les introvertis dans le monde de l’entreprise ?
    Je me permets de vous signaler un article que j’ai écrit sur les difficultés de monde de l’entreprise pour les introvertis : http://unmondepourlesintrovertis.fr/comment-etre-efficace-au-travail/
    A bientôt,
    Julien

Comments are closed.