Vive le français!

À l’occasion des célébrations de la Francofête à McGill 2022, la principale Fortier revient sur le profond engagement de McGill à soutenir et promouvoir la langue française et la culture québécoise
Photo: Owen Egan

Alors que nous profitons des premières journées printanières, qui coïncident avec la Journée internationale de la Francophonie, la communauté mcgilloise est conviée à prendre part à la 6e édition de la Francofête à McGill. Cette célébration annuelle est un superbe exemple de l’engagement continu de McGill envers la culture québécoise et la langue française. Je suis ravie de voir le retour de tant d’activités de la Francofête en personne sur notre campus cette année. Il reste encore toute une semaine de programmation innovatrice et stimulante à venir, et j’encourage tout le monde à participer à cette belle initiative.

Bien sûr, la Francofête à McGill n’est qu’une des nombreuses initiatives mises de l’avant au fil des ans pour soutenir et promouvoir le français et la culture québécoise à l’Université McGill : le portail Vivre McGill en français, le bulletin McGill dans la ville, et le Comité de promotion du français, pour n’en nommer que quelques-unes.

Aujourd’hui le français occupe une place de choix au sein de la collectivité mcgilloise : près de 60 % de nos 40 000 étudiants – qui sont issus de plus de 150 pays – ont une connaissance du français. Par ailleurs, la majorité des employés parlent le français et plus de la moitié des membres de la haute direction de l’Université sont francophones et tous peuvent s’exprimer en français.

McGill continue de fêter 200 ans d’histoire – deux siècles d’enracinement et de contribution au développement de Montréal, du Québec et du Canada, plus grande ville et plus grande société francophones d’Amérique du Nord. Cet ancrage unique a façonné l’évolution de notre institution et l’engagement en faveur de la langue française est une grande source de fierté pour moi et pour toute notre communauté universitaire.

guest

To encourage thoughtful and respectful conversations, comments appear with first and last names (no pseudonyms) and may be published in whole or in part, at the discretion of the Reporter. Please be constructive and respectful; all comments are moderated according to the Reporter’s guidelines. We reserve the right to close comments on individual stories. Please note that the University does not endorse the opinions expressed in comments.

1 Comment
Oldest
Newest Most Voted
Inline Feedbacks
View all comments
Linda Mercier
Linda Mercier
1 month ago

J’ai fait mon Bac à McGill (enseignement du français, langue seconde). J’ai ensuite enseigné ma belle langue aux États Unis pendant 35 ans!
Tellement fière de ma langue et de McGill!