McGill à la tête du classement du magazine Maclean’s pour la 15e année consécutive

« Nous sommes ravis que Maclean’s salue le haut calibre de notre université et l’apport exceptionnel de nos gens », se réjouit la principale Suzanne Fortier

Hier, le magazine Maclean’s a publié son palmarès universitaire annuel et, pour la 15e année consécutive, McGill figure au premier rang des universités canadiennes offrant des programmes de médecine et de doctorat. Cette catégorie englobe 15 universités canadiennes ayant chacune une faculté de médecine et une vaste gamme de programmes de doctorat.

« Nous sommes ravis que Maclean’s salue le haut calibre de notre université et l’apport exceptionnel de nos gens », se réjouit la principale Suzanne Fortier. « Nous sommes conscients que les classements ne sont pas une science exacte, mais la solide position qu’occupe McGill depuis les 15 dernières années dans le palmarès Maclean’s témoigne avec éloquence de l’importance que nous accordons à l’excellence. C’est un honneur qui rejaillit sur l’ensemble de la communauté mcgilloise. »

Le magazine a souligné notamment « l’attachement à la recherche, les perspectives entrepreneuriales offertes aux étudiants, la diversité de l’effectif étudiant et les projets de durabilité » de l’Université McGill.

« Les éloges que reçoit l’Université prennent une forme pécuniaire – pensons notamment à l’octroi, annoncé en mai dernier, d’une subvention de 35 millions de dollars du Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada, qu’elle affectera à 128 projets de recherche sous sa gouverne, mais l’établissement est également salué pour ses initiatives environnementales », écrit Katie Underwood dans le magazine Maclean’s. « En juillet, l’Université a été nommée établissement responsable de l’année dans le cadre des International Green Gown Awards pour Vision 2020, sa stratégie de développement durable ‟ambitieuse, mais réaliste”. Assortie d’un ambitieux objectif de carboneutralité, cette stratégie comprend le Fonds des projets de durabilité de McGill – le plus important du Canada – qui offre du financement de démarrage aux étudiants, aux employés et aux membres du corps professoral souhaitant mettre en place sur ses campus des projets axés sur le respect de l’environnement. »

Par ailleurs, l’importance que l’Université accorde au bien-être de ses étudiants lui a également valu des éloges.

« En janvier, l’Université a annoncé la mise en place du Pôle bien-être étudiant dans le cadre d’une vaste initiative de 14 millions de dollars qui redéfinit le mode de prestation des services de santé mentale. Véritable guichet unique, le Pôle regroupe tous les services de santé offerts aux étudiants, à savoir une clinique, un service de consultation psychologique et l’Annexe Vie saine, vouée au soutien par les pairs », peut-on lire dans l’article.

Un examen détaillé des résultats révèle que l’Université McGill s’est classée dans les quatre premiers rangs pour neuf des 14 indicateurs. Ainsi, elle arrive en première place pour les prix remis aux étudiants (troisième année consécutive), les subventions en sciences humaines (huitième année consécutive), les acquisitions en bibliothèque (cinquième année consécutive) ainsi que les bourses diverses (dixième année consécutive).

La principale Suzanne Fortier est particulièrement fière de ce dernier indicateur. McGill se maintient depuis 10 années consécutives à la tête du classement au chapitre des bourses, « parce qu’elle veille depuis longtemps à ce que les étudiants talentueux aient accès à une formation universitaire, quelle que soit leur situation financière ».

 

Add a comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *