Apporter des solutions à des problèmes mondiaux

Des spécialistes invités à une conférence le 31 mars aborderont des questions de sécurité alimentaire mondiale, allant d’un meilleur accès à la nourriture saine et nutritive à une production et une distribution alimentaire plus durable

À l’occasion de son 200e anniversaire, McGill lance les célébrations le 31 mars avec une série de conférences du Bicentenaire intitulée « Apporter des solutions à des défis mondiaux ». Cette série portera son attention sur l’avenir en examinant comment McGill, à l’aube de son troisième siècle, peut contribuer à construire un Québec, un Canada et un monde en meilleure santé, plus durables et plus justes.

La première conférence d’une série, intitulée Comment renforcer l’autonomie et la sécurité alimentaires, se tiendra le 31 mars et réunira des spécialistes en la matière pour discuter de la façon dont McGill aborde l’éducation, la recherche et les partenariats est susceptible de favoriser l’accès à une alimentation suffisante, saine et nutritive, tout en accordant aux producteurs alimentaires et aux consommateurs une plus grande emprise sur les mécanismes régissant sa production et sa distribution.

Anja Geitmann, doyenne de la Faculté des sciences de l’agriculture et de l’environnement, explique : « Bien des problèmes entravent l’autonomie et la sécurité alimentaires, notamment la pauvreté et une population mondiale qui ne cesse d’augmenter. Ces problèmes sont aggravés par les changements climatiques qui auront un effet négatif sévère sur l’agriculture, et par le fait que l’agriculture et l’utilisation connexe des terres contribuent pratiquement un quart des émissions mondiales de gaz à effet de serre. »

Compte tenu du caractère complexe et interconnecté de la sécurité alimentaire mondiale, Anja Geitmann ajoute qu’il est essentiel pour McGill de collaborer avec ses partenaires ainsi qu’avec d’autres institutions pour trouver des solutions durables.

Parmi les spécialistes qui participeront à la conférence sur l’alimentation figurent André Lamontagne, ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec; Marcel Groleau, président de l’Union des producteurs agricoles du Québec; Chantal Line Carpentier, cheffe de la Conférence des Nations Unies sur le commerce et le développement (CNUCED); Darlene McBain, directrice des relations avec l’industrie à Financement agricole Canada (FAC); et Krzysztof Pelc, professeur agrégé, Département des sciences politiques à l’Université McGill.

« La première étape pour susciter des idées afin de faire avancer cette cause de façon significative est d’entamer des échanges dans l’ensemble des disciplines », selon Anja Geitmann.

Comment renforcer l’autonomie et la sécurité alimentaires a lieu en ligne le 31 mars, de 11 h à midi. Pour s’inscrire à cet événement gratuit d’une durée d’une heure, cliquez sur le site web du Bicentenaire de McGill.

guest

To encourage thoughtful and respectful conversations, comments appear with first and last names (no pseudonyms) and may be published in whole or in part, at the discretion of the Reporter. Please be constructive and respectful; all comments are moderated according to the Reporter’s guidelines. We reserve the right to close comments on individual stories. Please note that the University does not endorse the opinions expressed in comments.

0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments